Prenez le contrôle de votre santé
  • Foire aux questions

    Mon fils est diabétique de type 1. J'ai entendu dire que cette maladie augmente le risque de développer la maladie cœliaque. Pouvez vous me dire ce que je peux faire pour diminuer le risque de la maladie cœliaque et quelles sont les dangers dont il doit être au courant en tant de diabétique vivant avec la maladie cœliaque ?

    C’est vrai, les personnes vivant avec le diabète de type 1 sont à fort risque d’être atteintes de la  maladie cœliaque.  Il existe probablement des facteurs génétiques et par conséquent, il est improbable que vous puissiez  intervenir afin de réduire ce risque. Votre fils peut effectuer une sérologie sanguine (un test des anticorps anti-transglutaminase tissulaires) pour dépister la maladie cœliaque. Si le test est positif,  une endoscopie des biopsies duodénales permet de confirmer le diagnostic et d’évaluer les dommages aux villosités intestinales. Une fois le diagnostic de la maladie cœliaque est confirmé, on recommande de suivre un régime alimentaire très strict sans gluten à vie afin de prévenir les risques de malabsorption et le développement de l'hypoglycémie (faible taux de glycémie), une affection qui  complique la gestion du diabète.

Pour améliorer la santé à long terme

La Fondation canadienne de la santé digestive croit qu'être capable de développer, d'enrichir et de protéger un microbiote sain est la clé pour jouir d'une bonne santé tout au long de sa vie.

Découvrez-en davantage