Prenez le contrôle de votre santé

Foire aux questions

Dois-je prendre des suppléments?

Si vous êtes atteint d’IPE, vous aurez peut-être à prendre des vitamines pour remplacer celles que votre organisme a de la difficulté à absorber. Demandez à votre médecin à quels types de symptômes vous devez vous attendre si vous souffrez de malnutrition et ce que vous pouvez faire pour veiller à absorber assez de vitamines dans votre régime alimentaire.


Comment saurai-je si mon traitement fonctionne?

Il n'existe aucune unanimité scientifique quant au succès du traitement de substitution par enzymes pancréatiques pour traiter l’IPE. Le principal moyen de mesurer le succès du traitement consiste à observer s’il y a amélioration des symptômes, un gain de poids et une meilleure nutrition. Il se peut aussi que vous éprouviez moins de douleurs abdominales et de flatulences et vos visites à la salle de bain pourraient être moins fréquentes.

Vous augmenterez vos chances de réussite en suivant les recommandations de votre médecin et de votre pharmacien et en prenant vos enzymes à chaque repas. Renseignez-vous auprès de votre médecin pour vous assurer de tirer tous les bienfaits de votre traitement.


Quand devrais-je retourner pour une visite de suivi?

Il est important que vous travailliez en équipe avec votre médecin ou votre gastroentérologue et que vous vous rendiez à vos rendez-vous de routine prévus. Lors de ces rendez-vous, vos fournisseurs de soins s’assureront que votre plan de traitement peut être suivi de près et que les complications liées à l’IPE peuvent être détectées de façon précoce.


Quel est le régime alimentaire approprié pour une pancréatite ?

Dans la plupart des cas, la pancréatite est provoquée par la consommation de l'alcool ou par les calculs biliaires. Il existe d’autres causes moins courantes qui nécessitent une intervention médicale. Une personne atteinte par la pancréatite doit éviter de consommer l'alcool.  

 

Vous trouverez ci-dessous des recommandations nutritionnelles à suivre dans le cas d’une atteinte de pancréatite :

• Évitez l'alcool

• Mangez un repas faible en gras - mais gardez une diète bien équilibrée

• Buvez beaucoup de liquides sans caféines pour garder le corps bien hydraté

 

Des recommandations supplémentaires concernant l'alimentation et le mode de vie peuvent inclure :

• Des repas bien équilibrés au moins 3 par jour

• Une alimentation riche en fibres

  • · L’inclusion du calcium dans votre alimentation

• Des repas à faible teneur en gras saturés

• Le maintien d’un poids sain (Indice de masse corporelle 20-25). Note : les changements rapides du poids (augmentation ou perte) peuvent causer la formation des calculs, alors assurez-vous d'apporter des modifications graduelle à votre poids.


Mon fils est diabétique de type 1. J'ai entendu dire que cette maladie augmente le risque de développer la maladie cœliaque. Pouvez vous me dire ce que je peux faire pour diminuer le risque de la maladie cœliaque et quelles sont les dangers dont il doit être au courant en tant de diabétique vivant avec la maladie cœliaque ?

C’est vrai, les personnes vivant avec le diabète de type 1 sont à fort risque d’être atteintes de la  maladie cœliaque.  Il existe probablement des facteurs génétiques et par conséquent, il est improbable que vous puissiez  intervenir afin de réduire ce risque. Votre fils peut effectuer une sérologie sanguine (un test des anticorps anti-transglutaminase tissulaires) pour dépister la maladie cœliaque. Si le test est positif,  une endoscopie des biopsies duodénales permet de confirmer le diagnostic et d’évaluer les dommages aux villosités intestinales. Une fois le diagnostic de la maladie cœliaque est confirmé, on recommande de suivre un régime alimentaire très strict sans gluten à vie afin de prévenir les risques de malabsorption et le développement de l'hypoglycémie (faible taux de glycémie), une affection qui  complique la gestion du diabète.


Quelle est la cause de mes symptômes de diarrhées fréquentes et la présence d’aliments non digérés dans les selles?

La diarrhée est un symptôme qui peut résulter de plusieurs causes différentes. Vous devez consulter  votre médecin si vous en souffrez. Voici quelques questions que votre médecin peut vous demander :

  • · Depuis combien de temps avez-vous eu ce problème ?
  • · Où vous avez voyagé récemment ?
  • · Avez-vous pris des antibiotiques avant l'apparition de la diarrhée ?
  • Vous a-t-on prescrit un nouveau médicament? Si oui, lequel et quand ?
  • · Souffrez-vous d'autres symptômes ? (saignement, perte de poids)

 Ces réponses aideront votre médecin à déterminer si vous avez besoin d'être référé à un spécialiste pour subir des tests supplémentaires.  Vous devrez faire des analyses sanguines régulières ainsi qu’une culture bactérienne des selles afin de détecter la présence des parasites et de l’infection bactérienne appelée Clostridium difficile. 


Recommandez-vous l’hydrothérapie du côlon ou les lavements classiques pour maintenir un côlon en bonne santé?

Il n'y a aucune preuve scientifique qui appuie les avantages de la pratique de l’hydrothérapie du côlon ou des lavements classiques à la santé humaine.  Au contraire, l’hydrothérapie du côlon peut causer de sérieux problèmes de santé chez les personnes atteintes de maladies associées au côlon non diagnostiquées et de maladies sous-jacentes.

 

Les gaz et les gargouillements d’estomac.


Pour améliorer la santé à long terme

La Fondation canadienne de la santé digestive croit qu'être capable de développer, d'enrichir et de protéger un microbiote sain est la clé pour jouir d'une bonne santé tout au long de sa vie.

Découvrez-en davantage